#Irving Penn au Grand Palais – Paris

Le Grand Palais, à Paris, propose une rétrospective sur le célèbre photographe américain, Irving Penn. Cette exposition, riche d’une centaine de photos, marque le centenaire de l’artiste qui aura notamment travaillé de longues années pour le magazine Vogue. Irving Penn était connu pour être un photographe d’une grande rigueur dans son travail, son studio était à son image, simple et efficace. Ces tirages sont rares, il n’autorisait pas la reproduction de ses photographies. C’est pour cela qu’il est exceptionnel d’avoir une exposition aussi riche qui retrace toutes les années de sa carrière. Du portrait d’Yves Saint Laurent à Elsa Schiaparelli en passant par ses nus ou ses cigarettes, Irving Penn était un photographe complet.

Son oeil pouvait capter et figer à jamais la beauté des mannequins de son temps. Il y avait une liaison vicérale entre l’artiste et son modèle, ce qui apportait une esthétique magnétique à ses tirages. Après plus de 160 couvertures pour Vogue et de nombreux voyages à travers le monde pour le magazine, il se lance dans d’autres aspects de la photographie, notamment avec les petits métiers qu’il immortalise. Irving Penn, c’était avant tout un photographe touche à tout qui pouvait passer du plus glamour au plus quotidien. Sa marque de fabrique reste sa manière de travailler, c’était un maniaque de la photographie, qui retouchait les nuances de ses photographies pendant des heures. Il utilisait le tirage au platine, palladium, qui est un procédé totalement artisanal, pour un rendu unique. Du couchage de l’émulsion aux différents lavages et séchage, il fait tout de ses mains avec la plus grande minutie. Cette pratique permet évidement d’obtenir une oeuvre unique d’une très grande longévité. Ses oeuvres, sont aujourd’hui des symboles dans le domaine de la mode et de la photographie.

IMG_4202.JPG

IMG_4510.JPG

FullSizeRender-3.jpg

FullSizeRender

FullSizeRender-2.jpg

Crédits photos : Jordan de Lungarini

 

Publicités